Entreprises, Innovations, Risques

Conjuguer éolien marin et séquestration du carbone

Par Valéry Laramée de Tannenberg

Selon des géologues, on peut installer des éoliennes marines sur le toit d’un stockage sous-marin de CO2. Les Pays-Bas ont deux options pour décarboner massivement leur industrie : la production d’électricité…

Ce contenu est réservé aux abonnés
Connexion Je m’abonne

Vous pourriez également être intéressé par


Formation express de députés

Une trentaine de scientifiques proposent de donner les bases des sciences du climat et de la biodiversité aux députés. A peine le scrutin des législatives terminé …

Kayrros : un peu plus près des étoiles

Spécialisée dans l'analyse des données climatiques et énergétiques collectées par satellites, la société française vient d’achever avec succès une nouvelle levée de fonds. Le marché de …

À propos de l'auteur


Photo of author

Valéry Laramée de Tannenberg

Rédacteur en chef de L'Usine à Ges, Valéry commente les COP depuis 1997. Il a "climatisé" les journaux qui l’ont vu passer : Jeune Afrique, Environnement Magazine, Enerpresse, Journal de l’Environnement. Il est l’auteur de 4 ouvrages sur le climat. Dernier paru : Agir pour le climat, entre éthique et profit (Buchet-Chastel).