Bonnes pratiques, Planification, Territoires

Des services publics toujours au service du climat ?

Par Valéry Laramée de Tannenberg

Les agents de l’Etat et de ses opérateurs impliqués dans l’élaboration des politiques d’adaptation et d’atténuation devraient être fortement sollicités ces prochains mois. Mais pourront-ils efficacement répondre à la demande ?…

Ce contenu est réservé aux abonnés
Connexion Je m’abonne

Vous pourriez également être intéressé par


4 000 milliards de dollars, pour quoi faire ?

Dans son bilan annuel des investissements mondiaux dans l’énergie, l’AIE propose d’utiliser les faramineux profits des producteurs d’énergies fossiles pour financer la transition énergétique. Un …

Bruxelles finance 11 projets Life

60 millions d’euros seront affectés à des projets d’atténuation et d’adaptation. Bruxelles débloquera 110 millions d’euros pour soutenir des projets de protection de l’environnement, de réduction …

À propos de l'auteur


Photo of author

Valéry Laramée de Tannenberg

Rédacteur en chef de L'Usine à Ges, Valéry commente les COP depuis 1997. Il a "climatisé" les journaux qui l’ont vu passer : Jeune Afrique, Environnement Magazine, Enerpresse, Journal de l’Environnement. Il est l’auteur de 4 ouvrages sur le climat. Dernier paru : Agir pour le climat, entre éthique et profit (Buchet-Chastel).