Entreprises, Retour d’expérience, Risques

EDF autorisée à réchauffer les fleuves plus que de coutume

Par Valéry Laramée de Tannenberg

Les centrales nucléaires du Blayais, de Golfech, du Bugey et de Saint-Alban sont autorisées à dépasser, temporairement, leurs limites de rejets thermiques. Une centrale nucléaire est une formidable cocotte minute….

Ce contenu est réservé aux abonnés
Connexion Je m’abonne

Vous pourriez également être intéressé par


Historique, notre affaire à tous ?

Par ses jugements, la justice fait parfois l’Histoire. C’est d’ailleurs ce que tambourinent, depuis le 3 février, les représentants des quatre associations[1] qui ont assigné l’État …

La NEF : la banque la moins carbonée de France

L’établissement financier coopératif estime générer six fois moins de Ges par million d’euros investis que la Société Générale. Voilà des années que les banques françaises et …

À propos de l'auteur


Photo of author

Valéry Laramée de Tannenberg

Rédacteur en chef de L'Usine à Ges, Valéry commente les COP depuis 1997. Il a "climatisé" les journaux qui l’ont vu passer : Jeune Afrique, Environnement Magazine, Enerpresse, Journal de l’Environnement. Il est l’auteur de 4 ouvrages sur le climat. Dernier paru : Agir pour le climat, entre éthique et profit (Buchet-Chastel).