Energies décarbonées, Entreprises

La SNCF veut solariser ses gares

Par Valéry Laramée de Tannenberg

L’opérateur des gares ferroviaires ambitionne d’installer au moins 150 MWc de capacités photovoltaïques d’ici à 2030. En matière d’énergies renouvelables, la SNCF était plutôt considérée comme une consommatrice de choix….

Ce contenu est réservé aux abonnés
Connexion Je m’abonne

Vous pourriez également être intéressé par


Présidentielle : l’éolien se rebiffe

Menacée de disparition par Marine Le Pen, la filière éolienne rappelle qu’elle contribue désormais au budget de l’Etat. Et qu’elle aura remboursé toutes les aides …

Xie Zhenhua est de retour

Ne cherchez pas, vous ne l’avez probablement jamais croisé. Pourtant, dans le microcosme climatique international Xie Zhenhua est un monstre sacré. Diplômé en physique de …

Veolia-Suez : naissance d’un gros émetteur

Le nouvel ensemble émet l’équivalent de 18% des rejets français de Ges. Sans surprise, la Commission européenne a autorisé, le 14 décembre, l’absorption par Veolia de …

Voici venir les marchés bovins du carbone

Une start up suisse veut ouvrir le premier marché des crédits carbone générés par la baisse des émissions de méthane des troupeaux. Une association d’agriculteurs …

À propos de l'auteur


Photo of author

Valéry Laramée de Tannenberg

Rédacteur en chef de L'Usine à Ges, Valéry commente les COP depuis 1997. Il a "climatisé" les journaux qui l’ont vu passer : Jeune Afrique, Environnement Magazine, Enerpresse, Journal de l’Environnement. Il est l’auteur de 4 ouvrages sur le climat. Dernier paru : Agir pour le climat, entre éthique et profit (Buchet-Chastel).