Entreprises, Finances

Shell enrichit ses actionnaires, pas le climat

Par Valéry Laramée de Tannenberg

En cédant ses actifs texans terrestres, le pétrolier anglo-néerlandais fait une jolie culbute financière. Et ses actionnaires avec lui. La nouvelle ébranle le landerneau de l’énergie. Ce lundi 20 septembre,…

Ce contenu est réservé aux abonnés
Connexion Je m’abonne

Vous pourriez également être intéressé par


Veolia-Suez : naissance d’un gros émetteur

Le nouvel ensemble émet l’équivalent de 18% des rejets français de Ges. Sans surprise, la Commission européenne a autorisé, le 14 décembre, l’absorption par Veolia de …

L’UE veut se porter au secours de l’Arctique

L’Union européenne souhaite accroître son implication en Arctique, zone martyrisée par le réchauffement. Outre l’impératif climatique, ce « go North » s’explique aussi par des considérations géopolitiques, …

À propos de l'auteur


Photo of author

Valéry Laramée de Tannenberg

Rédacteur en chef de L'Usine à Ges, Valéry commente les COP depuis 1997. Il a "climatisé" les journaux qui l’ont vu passer : Jeune Afrique, Environnement Magazine, Enerpresse, Journal de l’Environnement. Il est l’auteur de 4 ouvrages sur le climat. Dernier paru : Agir pour le climat, entre éthique et profit (Buchet-Chastel).