Entreprises

Yara décarbone ses engrais azotés à l’électrique

Par Valéry Laramée de Tannenberg

Le producteur norvégien d’engrais mise sur l’électrification de son transport maritime. On l’oublie trop souvent : les engrais azotés contribuent fortement au renforcement de l’effet de serre. En se dégradant dans…

Ce contenu est réservé aux abonnés
Connexion Je m’abonne

Vous pourriez également être intéressé par


Climeworks : l’éboueur du carbone mondial

La start-up suisse développe un système original de captage et de minéralisation du CO2 atmosphérique. Une offre qui intéresse des multinationales en peine de décarbonation. N’allez …

Good COP, Bad COP, journée 3

De l’argent comme s’il en pleuvait. Consacrée aux finances, cette journée du mercredi 3 novembre a été très riche, à tous points de vue. Riche en …

Vélo : Paris passe la vitesse supérieure

La Ville de Paris veut accélérer le déploiement de la « petite reine », avec un plan 2021-2026 doté de 250 millions d’euros, a-t-elle annoncé jeudi 21 …

À propos de l'auteur


Photo of author

Valéry Laramée de Tannenberg

Rédacteur en chef de L'Usine à Ges, Valéry commente les COP depuis 1997. Il a "climatisé" les journaux qui l’ont vu passer : Jeune Afrique, Environnement Magazine, Enerpresse, Journal de l’Environnement. Il est l’auteur de 4 ouvrages sur le climat. Dernier paru : Agir pour le climat, entre éthique et profit (Buchet-Chastel).