Entreprises, Fiscalité, Innovations, Marchés du carbone

Comment la Cour des comptes veut décarboner l’industrie

Par Valéry Laramée de Tannenberg

Pas de neutralité carbone de l’industrie française sans captage-stockage de CO2, estiment les magistrats. En ce début de campagne électorale, les magistrats de la rue Cambon entendent « objectiver le débat…

Ce contenu est réservé aux abonnés
Connexion Je m’abonne

Vous pourriez également être intéressé par


Swarovski enterre son carbone en Islande

Le célèbre producteur de cristaux a contractualisé avec Climeworks. Le producteur de strass a trouvé l’un des moyens d’atteindre son objectif de décarbonation : la minéralisation. Le …

Les interco pas (encore) convaincues par les CRTE

L’association Intercommunalités de France s’est livrée à une première évaluation des contrats de relance et de transition écologique (CRTE). L’outil d’accompagnement des collectivités par les …

Moody’s acquiert RMS

ence de notation américaine s'offre un géant de l'évaluation du coût des catastrophes financières. Une bonne nouvelle pour les financiers qui veulent intégrer le climat …

À propos de l'auteur


Photo of author

Valéry Laramée de Tannenberg

Rédacteur en chef de L'Usine à Ges, Valéry commente les COP depuis 1997. Il a "climatisé" les journaux qui l’ont vu passer : Jeune Afrique, Environnement Magazine, Enerpresse, Journal de l’Environnement. Il est l’auteur de 4 ouvrages sur le climat. Dernier paru : Agir pour le climat, entre éthique et profit (Buchet-Chastel).